Retour à l’accueil

 

 

Extrait de la citation à l’ordre de la division du12 juillet 1945 :

 

« Jeune patriote animé d’un courage exceptionnel, engagé dans la résistance dès novembre 1942, a ,sur sa demande, été incorporé dans un groupe de choc. Dès les premières opérations de sabotage, a révélé immédiatement de rares qualités d’initiative et de bravoure qui le faisaient citer comme modèle à ses camarades de combat »…

… « Est mort en Héros »…

… «  Exemple des plus belles qualités françaises, est tombé à 19 ans, emportant dans la tombe les noms de ses camarades qu’il n’avait pas voulu livrer »…

 

 

 

Extrait du dossier militaire de François Pengam conservé aux archives militaires de Vincennes

 

Il y est fait mention d’opérations de «  Sabotages – Distribution de tracs – Renseignements »

Il est précisé dans ce dossier : « circonstances de l’arrestation et de la mort : arrêté sur dénonciation »

 

 

 

 

 

Certificat d’appartenance de François Pengam aux FFI établi à l’intention de sa mère

 

 

 

Le groupe F.T.P. auquel participait François PENGAM, commandé par Jean SIZORN a, répertorié à son actif :

9 déraillements de trains réussis
destruction d’une douzaine de pylônes électriques
de nombreux autres sabotages de moindre importance



 

 

 

accueil